Equipe Temps Réel

Le contrôle des systèmes aux fonctions critiques ou avec des garanties de service sont supportés par des ordinateurs. Le fonctionnement du système ne dépend pas uniquement de la correction des résultats des calculs mais aussi des dates auxquelles ils sont produits. Cette double exigence caractérise les systèmes temps réel. Le système informatique de commande doit être réactif vis-à-vis du procédé contrôlé ou du service à garantir. Dans de nombreuses implémentations, le logiciel de commande est décomposé en tâches s'exécutant en parallèle sur un ou plusieurs processeurs. Avant la mise en service de ce logiciel, les concepteurs doivent s'assurer que les contraintes temporelles des tâches seront respectées durant toute la vie du système. Afin de garantir les échéances temporelles des tâches, des algorithmes d’ordonnancement doivent être conçus et paramétrés en fonction des spécifications du système et de l’environnement contrôlé. Enfin, l’étape de validation du système analyse finement l’ordonnancement des tâches afin de prouver que les contraintes temporelles du système seront respectées.

Problématique Scientifique

  • Ordonnancement en-ligne / hors-ligne ; 
  • Conception et dimensionnement des systèmes temps réel ; 
  • Analyse des performances et de la qualité de service ; 
  • Modélisation des applications temps réel ; 
  • Étude des propriétés des ordonnancements.

Domaines d'application

  • Systèmes embarqués (avionique, automobile, ...) ; 
  • Contrôle / Commande de processus industriel ; 
  • Systèmes multiprocesseurs ; 
  • Systèmes distribués hétérogènes.

Méthodes, Techniques et Approches Mises en œuvre

  • Analyse d'algorithme, complexité, approximation polynomiale, algorithmique combinatoire ; 
  • Modélisation et validation à l'aide d'automates finis, de réseaux de Petri, de processus markovien, de géométrie discrète ; 
  • Optimisation combinatoire : programmation mathématique, procédure par séparation et évaluation, méta heuristiques ; 
  • Simulation.

Contact

Equipe Dirigée par : Pascal RICHARD