Intégration, Passage à l'échelle et Déploiement

L'opération IPaD (Intégration, Passage à l'échelle et Déploiement) supporte les objectifs couvrant à la fois la collecte, la modélisation et l'analyse des besoins qui peuvent être fortement hétérogènes du fait qu'ils proviennent des partenaires autonomes comme dans le cas d'une entreprise étendue, l'intégration de données hétérogènes provenant de sources dynamiques et évolutives (cas du Big Data) pour lesquelles des approches de résolution sémantique de l'hétérogénéité qui peut exister entre les sources doivent être développées, la proposition de techniques ETL (Extraction, Transformation, Loading) exploitant la présence d'une ou plusieurs ontologies de domaine, le choix de l'architecture de stockage de données (médiateur, entreposage ou hybride), le choix du système de stockage de la donnée (système de gestion de bases de données traditionnelles, sémantiques ou NoSQL), le choix de la plateforme de déploiement, et finalement la proposition des structures d'optimisation adaptées au système final.

Ce qui nous différencie par rapport aux travaux existants est le fait que nous offrons un simulateur pour l'ensemble des phases en prenant en compte des contraintes liées à différents paramètres : modèles de données utilisés, modèles de stockage, plateformes de déploiement, structures d'optimisation, méthodes d'exploitation (fouille de données, recommandation, etc.) et contraintes énergétiques. Cela donne aux concepteurs la possibilité de valider leurs approches avant le déploiement, ce qui représente un apport considérable pour la production des systèmes de gestion de données et de modèles performants.

Ces travaux ont été largement utilisés et validés dans de très nombreux domaines comme :

  • l’industrie aéronautique ; 
  • l'industrie pétrolière ; 
  • l'industrie automobile ; 
  • la gestion du patrimoine et des archives.