Interaction Homme Machine

L'opération IHM (Interaction Homme Machine) propose des approches et des outils supports de validation et vérification de la qualité des modèles issus de la collecte des besoins jusqu'aux modèles d'interface par le test et l’expérimentation. Au sein du thème, cette activité est centrée sur l’utilisation des modèles de tâches dans la conception et la validation des applications interactives. En collaboration étroite avec Dominique Scapin (INRIA), un nouveau formalisme, K-MAD (évolution du formalisme original MAD), a été défini.

Les travaux à venir se situent dans le domaine de l'Interaction Homme-Machine, et plus particulièrement des modèles de tâches. Ils visent d'une part à compléter la définition du modèle K-MAD, et d'autre part à développer des outils exploitant l'approche dirigée par les modèles. En ce qui concerne K-MAD, et en complément des travaux effectués durant le dernier quadriennal, il s’agit de prendre en compte des aspects nouveaux de l'interaction (systèmes plastiques, multi-modalité, par exemple), et d’explorer les possibilités d’usage des modèles de tâches dans la phase d’expression des besoins (requirement analysis, workflow) et de prototypage, ainsi que dans la mise en place de tests d'interfaces. Pour ce qui est de l’ingénierie dirigée par les modèles, ils s‘agit d’approfondir la démarche de co-conception des modèles de tâches et de dialogue, en particulier dans le domaine de la supervision, et en explorant tout particulièrement le cas des nouvelles interfaces homme-machine (interfaces post-WIMP).