Contrôle actif des systèmes

L’objectif de cette action est le développement et l'étude d'algorithmes de commande spécifiques aux problèmes de contrôle actif, ce dernier visant à minimiser des perturbations multi-sinusoïdales. Ces problèmes sont particulièrement présents dans la gestion d’un réseau électrique, la gestion d’énergie en général, le contrôle de vibrations, d’écoulements, etc. Le principe est d’utiliser un dispositif actif secondaire pour tenter de minimiser les perturbations exogènes que subit le procédé initial.

Depuis déjà de nombreuses années, la communauté scientifique a bien compris l’intérêt de la rétroaction (feedback) et donc des techniques de l’automatique dans la conception de ces dispositifs actifs, en remplacement ou en compléments des classiques dispositifs passifs.

L’action «Contrôle actif» s’inscrit dans l’étude des techniques modernes de l’automatique et cherche à mettre à profit les récentes recherches pour établir des lois de commande originales spécialement adaptées au contrôle actif. Elle a la chance de pouvoir s’appuyer sur les développements théoriques menées au sein de l’ensemble de l’équipe «Automatique et Systèmes»  du LIAS et de pouvoir confronter ces développements à des applications concrètes, en collaboration avec les communautés concernées.

Les principaux thèmes étudiés et méthodes utilisées actuellement sont les suivants :

  • Rejet de perturbations persistantes (multi sinusoïdales non stationnaires) par modèle interne ;
  • Modélisation quaternionique des systèmes à perturbations sinusoïdales ; 
  • Contrôleur actif par bande fréquentielle (approche fréquentielle) ; 
  • Contrôleur actif de Type  H2/Hinf ; 
  • Systèmes LPV, S-procédure.

D'un point de vue applicatif, on s'intéresse aux domaines suivants :

  • Génie électrique (réseaux électriques, machines électriques, éolien ...) ; 
  • Transport (véhicule hybride diesel : l’Université de Poitiers dispose d’un banc hybride unique en France et l’action  «Contrôle actif» est fortement impliquée dans la conception et les études menées sur ce banc) ; 
  • Mécanique des fluides (contrôle des écoulements turbulents).

Mots clés : Contrôle actif, contrôleurs par bande fréquentielle, LMI,  LPV, quaternion, filtrage actif, écoulements turbulents, contrôle actif de vibrations, motorisation hybride.